Symbio propose une large couverture santé qui comprend le remboursement des prestations médicales reconnues par l’assurance maladie-invalidité belge, ainsi qu’une panoplie d’avantages et services dans le domaine de la santé. Nos avantages et services ciblent les prestations peu ou mal remboursées par l’assurance maladie-invalidité, et ne tournent pas seulement autour de la guérison mais concernent également la prévention et la promotion de la santé. Retrouvez dans cette rubrique toutes les informations relatives aux remboursements garantis par l’assurance maladie ainsi que les avantages que Symbio a prévu pour ses affiliés. Retrouvez dans cette brochure toutes les informations relatives aux remboursements garantis par l’assurance maladie ainsi que les avantages que Symbio a prévu pour ses affiliés.

Avantages et services 2018
En 2018, Symbio renforce sa palette d’avantages et de services et vous garantit le meilleur pour votre santé. Pour une cotisation mensuelle de € 9,98 par titulaire, vous pouvez bénéficier de nombreuses interventions dans des prestations de soins et de services de prévention complémentaires aux remboursements compris dans l’assurance maladie – invalidité. Symbio, c’est aussi des services adaptés à chaque âge et situation de vie. Nous avons à cœur de répondre efficacement aux besoins de chaque personne.

Avoir un enfant

  • Naissance et adoption : prime de € 350 pour un premier enfant et de € 250 à partir du seconde enfant
Informations

Une prime est accordée lors de la naissance ou lors de l’adoption d’un enfant de moins de dix-huit ans au parent titulaire. Le
montant de la prime est de € 350,00 pour un premier enfant et de € 250,00 à partir du second enfant.

Conditions :

– produire un extrait d’acte de naissance ou d’adoption
– l’enfant doit être inscrit à charge d’un ménage mutualiste au sein de notre entité.
– le parent concerné doit avoir la qualité de membre effectif de la mutualité au jour de la naissance ou de l’adoption

  • Langes ou lait : intervention de maximum € 75/an pendant 3 ans dans les frais de lait infantile ou de langes.
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention de maximum € 75 par an est octroyée dans les frais de langes pour l’enfant inscrit à charge du titulaire en assurance obligatoire et ce jusqu’au 3ème anniversaire. Le titulaire doit être affilié à notre assurance complémentaire au moment de l’achat.

Conditions d’octroi : présenter les preuves d’achats.

  • Dépistage néonatal de la surdité du nourrisson : remboursement intégral
Accédez aux conditions de remboursement

Un remboursement intégral est octroyé dans le coût du dépistage néonatal de la surdité du nourrisson réalisé à la maternité.

Conditions d’octroi : présenter la facture reprenant l’honoraire perçu; le nouveau-né doit être inscrit à charge du titulaire en assurance obligatoire.

  • Kinésithérapie périnatale : intervention jusqu’à € 45
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention de € 3 par séance avec un maximum de 15 séances par grossesse est octroyée pour les séances de kinésithérapie périnatale.

Conditions d’octroi : fournir la preuve de paiement accompagnée d’un justificatif médical.

  • Location et vente de matériel sanitaire : pèse-bébé, tire-lait, aérosol, etc.
Informations

Le matériel peut être retiré au siège ou dans l’agence Symbio de votre choix. Moyennant des frais de déplacement, ce matériel peut également être livré à domicile.

Plus d’infos : 02/743.16.98 ou info@symbio.be

Enfance et adolescence

  • Pédiatrie : soins ambulatoires 100% remboursés
Accédez aux conditions de remboursement

Pour les enfants de 0 à 18 ans, la Mutualité intervient dans la prise en charge des tickets modérateurs légaux des soins ambulatoires pour les consultations et les visites effectuées par des médecins généralistes ou spécialistes et les prestations réalisées par les paramédicaux, reconnus par l’INAMI.

Conditions d’octroi : les enfants âgés de 3 ans et plus doivent disposer d’un dossier médical global (DMG) ouvert auprès d’un médecin généraliste agréé. L’intervention est octroyée sur présentation du formulaire Symbio prévu à cet effet. Ce document peut nous être retourné mensuellement, trimestriellement ou encore annuellement pour demander le remboursement des soins ayant eu lieu le (ou les) mois écoulé(s). Seuls les codes nomenclatures énumérés ci-après sont pris en considération : médecins généralistes et spécialistes (101010 à 109012), kinésithérapeutes (560011 à 564255) et les infirmiers (425014 à 426414).

  • Loisirs jeunes : intervention de maximum € 100
Accédez aux conditions de remboursement

Les enfants (jusqu’à 18 ans) ayant séjourné en plaine de jeux, participé à des stages sportifs ou des camps de vacances, ont droit à une intervention de maximum € 100 par année civile.

Conditions d’octroi : fournir la preuve de paiement accompagnée d’une attestation de l’organisateur ou formulaire Symbio dûment complété.

  • Affiliation club sportif : intervention annuelle de € 55
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention annuelle de € 55 est accordée pour l’affiliation à un club sportif. Dans tous les cas, le montant de l’intervention devra être limité au montant réellement payé pour l’affiliation à un club sportif.

Conditions d’octroi :

– Il doit s’agir de l’un des sports suivants : l’athlétisme, le badminton, le base-ball, le basket, le bowling, la danse (en ce compris le ballet), la plongée, le sport de combat, l’haltérophilie, le golf, la gymnastique, le handball, le hockey, la balle-pelote, le canoë, le kayak, le jeu de quilles, l’escalade, le korfball, le vélo tout-terrain, la marche d’orientation, l’équitation, la pétanque, l’aviron, le rugby, le patinage, l’escrime, le ski, le squash, le tennis, le tennis de table, le triathlon, le football, le volley, la marche, le cyclisme, le yoga, la natation (ainsi que les bébés nageurs), le tir à l’arc, le tir à la carabine, le kin-ball, les sports pour moins valides et, de façon plus générale, les sports olympiques et ceux reconnus par le C.I.O.

– Il doit s’agir d’une affiliation à une saison sportive auprès d’un club reconnu par une fédération nationale, provinciale, régionale ou communale ; ou auprès d’un centre de fitness reconnu par une des fédérations officielles (abonnement de minimum 10 séances); ou auprès d’une organisation reconnue en matière d’organisation de programmes d’initiation au jogging ou d’initiation à la course.

– Pour tout sport à la séance, le remboursement s’effectue pour autant qu’il y ait un minimum de 10 séances sous accompagnement.

– L’intervention n’est octroyée qu’aux personnes qui, au moment du paiement de l’affiliation au club sportif, sont en règle de cotisation aux services d’assurance complémentaire de la mutualité.

  • Psychomotricité : intervention jusqu’à € 120
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention de € 12 par séance est octroyée pour les séances de psychomotricité des enfants de moins de 14 ans avec un maximum de € 120 par année civile.

Conditions d’octroi : fournir un justificatif de l’organisateur reprenant le montant payé et les dates des séances.

  • Logopédie : intervention dans le prix de la séance
Accédez aux conditions de remboursement

Logopédie non remboursée en assurance obligatoire : Une intervention de € 5 par séance est octroyée pour les traitements de logopédie non remboursables dans le cadre de l’assurance obligatoire. Avec un plafond de 75 séances (€ 375) par année civile et par bénéficiaire. Conditions d’octroi : le remboursement est effectué sur base d’un document établi par un(e) logopède reconnu(e) par l’INAMI reprenant les honoraires perçus et les dates des séances; ne pas entrer dans les critères de remboursement prévus par l’assurance obligatoire.

Prévention santé

  • Sevrage tabagique : intervention jusqu’à € 60
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention dans le coût des médicaments de sevrage tabagique (patchs compris) est octroyée à concurrence de € 20 par traitement et avec un plafond de 3 interventions par vie (patch compris).

Conditions d’octroi : sur présentation du reçu BVAC émis par la pharmacie.

  • Vaccins : intervention maximale de € 25
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention maximale de € 25 par année civile par bénéficiaire est octroyée dans les frais de vaccins. Ladite intervention est limitée au montant restant à charge de l’assuré après intervention éventuelle de l’assurance maladie-invalidité.

Conditions d’octroi : l’intervention ne peut être octroyée que si le vaccin ou traitement est reconnu en Belgique. Présenter le reçu avec mention du prix payé et le libellé du produit.

  • Immunothérapie : intervention dans 50 % des frais durant 3 ans de traitement
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention de 50% du prix d’achat avec un maximum de € 75,00 par année civile, ce pour maximum 3 années consécutives et limitée à une fois dans la vie du bénéficiaire, est accordée dans les frais de l’immunothérapie allergénique (ITA) pour autant que l’allergie ait été attestée par un médecin reconnu par l’INAMI et formé en allergologie (ORL, pneumologue, dermatologue ou pédiatre).

Conditions d’octroi : présenter le formulaire mis à disposition par la mutualité dûment complété et signé par le médecin, accompagné des documents BVAC émis par la pharmacie.

  • Vaccins préventifs contre le papillomavirus humain : intervention de maximum € 150
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention de € 150 est accordée dans le coût de vaccins préventifs contre le papillomavirus humain, non remboursés par l’assurance obligatoire mais reconnus en Belgique, à raison de € 50 par traitement.

Conditions d’octroi : présenter le reçu BVAC du pharmacien.

  • Contraception / ménopause : intervention dans le coût du traitement contraceptif ou hormonal
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention dans le coût du traitement contraceptif ou d’un traitement hormonal de substitution (THS) pour traiter les symptômes de la ménopause est accordée aux membres de sexe féminin.

– Traitement 1 : Montant de l’intervention maximale par année civile : € 40 (pilule contraceptive, anneau vaginal, injection, patch contraceptif, médicament reconnu comme THS par le Centre Belge d’Information Pharmacothérapeutique “CBIP”). Conditions d’octroi : présenter l’attestation de fourniture reprenant le cachet du pharmacien.

– Traitement 2 : Montant de l’intervention maximale par période de 24 mois : € 120 (stérilet, implant). Conditions d’octroi : présenter l’attestation de fourniture délivrée par le pharmacien.

  • Bilan santé (= examens de dépistage) : intervention de maximum € 25
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention de maximum € 25 par année civile, toutes maladies confondues, est accordée dans la quote-part à charge du patient pour les honoraires réclamés dans le cadre des examens de dépistage suivants :

Cancer du sein : prestations de mammographie telles que définies à l’article 17, §1er (1° gynécologie-obstétrique) de la nomenclature des soins de santé ainsi que pour les honoraires forfaitaires et de consultation s’y rapportant (article 17, §1er, 12° divers).

Cancer de la prostate : dépistage par toucher rectal.

Cancer colorectal : test de recherche de sang occulte dans les selles et la consultation médicale s’y rapportant, ainsi que la colonoscopie totale (article 20, §1 de la nomenclature des soins de santé).

Ostéoporose : dépistage par ostéodensitométrie.

Diabète de type II : consultations chez un médecin spécialiste en diabétologie.

Maladies cardiovasculaires : consultations et actes techniques chez un médecin spécialiste en cardiologie.

Conditions d’octroi : présenter le formulaire Symbio adéquat dûment complété et signé par le prestataire de soins.

  • Diabète : Divers avantages liés au diabète (glucomètre, tigettes, consultation diététique, séances de podologie et prestations spéciales)
Accédez aux conditions de remboursement

Matériel : la Mutualité met gratuitement à disposition des patient diabétiques qui en font la demande du matériel d’auto surveillance, à savoir un glucomètre tous les 3 ans et 100 tigettes par année civile. Formulaire disponible ici.

Consultation diététique pour diabétique : la Mutualité accorde un remboursement de € 10 une seule fois par année civile.

Séances de podologie pour diabétique : la Mutualité accorde un remboursement de € 10 par séance avec un maximum de 2 séances par année civile.

Prestations spéciales pour diabétique (onychoplastie, orthonyxie et orthoplastie) : la Mutualité accorde un remboursement de € 10 une seule fois par année civile.

Conditions d’octroi avantages “Diabète” : présenter la facture accompagnée d’un certificat médical.

Transports de malades

  • Transports non urgents en taxi ou via un service de chauffeurs bénévoles : intervention jusqu’à € 200
Accédez aux conditions de remboursement

La mutualité accorde une intervention de € 0,25 par kilomètre dans le coût d’un transport de malade en taxi ou via un service de chauffeurs bénévoles (chauffeurs qui assurent un transport sans demander de rémunération en retour et sans en tirer de profit). L’intervention est limitée à € 30 par trajet aller-retour et celle-ci ne peut être supérieure au coût du transport. Un plafond annuel de € 200 par année civile par bénéficiaire est fixé. Ce service intervient pour les transports effectués vers un milieu hospitalier ou un centre de soins reconnus par l’INAMI, vers les établissements de convalescence reconnus par la mutualité et vers le cabinet d’un médecin spécialiste.

Conditions d’octroi : présenter la facture originale du transporteur ou un justificatif des frais de taxi; le service n’intervient que si les bénéficiaires du transport sont dans l’impossibilité de se déplacer par leurs propres moyens ou incapables d’utiliser les transports en commun en raison de leur état de santé; l’intervention s’effectue après déduction de toute intervention légale en assurance obligatoire ou toute autre réglementation; les remboursements doivent être demandés directement par les affiliés.

  • Transports non urgents en ambulance ou en véhicule médico-sanitaire léger (VSL) : intervention jusqu’à € 120
Accédez aux conditions de remboursement

La mutualité accorde une intervention dans le coût du transport non urgent de malades en ambulance ou véhicule médico-sanitaire léger, à raison de maximum € 15,00. Celle-ci ne peut être supérieure au coût du transport. Un plafond de € 120,00 par année civile est fixé par bénéficiaire. Ce service intervient pour les transports effectués vers un milieu hospitalier ou un centre de soins reconnus par l’INAMI, ainsi que vers les établissements de convalescence.

Conditions d’octroi : Présenter la facture originale du transporteur ou un justificatif des frais de taxi pour les transports repris ci-dessus, il est également précisé que le service n’intervient que si les bénéficiaires du transport sont dans l’impossibilité de se déplacer par leurs propres moyens ou incapables d’utiliser les transports en commun en raison de leur état de santé. L’intervention s’effectue après déduction de toute intervention légale en assurance obligatoire ou toute autre réglementation. Les remboursements doivent être demandés directement par les affiliés.

  • Transports urgents en hélicoptère : intervention jusqu’à € 500
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention de 75% est octroyée dans le coût du transport urgent en hélicoptère. Le plafond par bénéficiaire est fixé à € 500 par année civile. L’intervention de l’assurance obligatoire dans les frais de transport en hélicoptère organisé dans le cadre de l’aide médicale urgente visée à l’article 1er de la loi du 8 juillet 1964 relative à l’aide médicale urgente, sera portée en diminution de l’intervention octroyée pour ce service. Conditions d’octroi : présenter la facture originale du transporteur; pour les transports urgents hors “appel 100”, remettre un certificat médical circonstancié justifiant l’urgence du transport; le transport doit être effectué vers un milieu hospitalier sur le territoire national; les remboursements doivent être demandés directement par les affiliés.

Avantages pour tous

  • Affiliation club sportif : intervention annuelle de € 55
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention annuelle de € 55 est accordée pour l’affiliation à un club sportif. Dans tous les cas, le montant de l’intervention devra être limité au montant réellement payé pour l’affiliation à un club sportif.

Conditions d’octroi :

– Il doit s’agir de l’un des sports suivants : l’athlétisme, le badminton, le base-ball, le basket, le bowling, la danse (en ce compris le ballet), la plongée, le sport de combat, l’haltérophilie, le golf, la gymnastique, le handball, le hockey, la balle-pelote, le canoë, le kayak, le jeu de quilles, l’escalade, le korfball, le vélo tout-terrain, la marche d’orientation, l’équitation, la pétanque, l’aviron, le rugby, le patinage, l’escrime, le ski, le squash, le tennis, le tennis de table, le triathlon, le football, le volley, la marche, le cyclisme, le yoga, la natation (ainsi que les bébés nageurs), le tir à l’arc, le tir à la carabine, le kin-ball, les sports pour moins valides et, de façon plus générale, les sports olympiques et ceux reconnus par le C.I.O.

– Il doit s’agir d’une affiliation à une saison sportive auprès d’un club reconnu par une fédération nationale, provinciale, régionale ou communale ; ou auprès d’un centre de fitness reconnu par une des fédérations officielles (abonnement de minimum 10 séances); ou auprès d’une organisation reconnue en matière d’organisation de programmes d’initiation au jogging ou d’initiation à la course.

– Pour tout sport à la séance, le remboursement s’effectue pour autant qu’il y ait un minimum de 10 séances sous accompagnement.

– L’intervention n’est octroyée qu’aux personnes qui, au moment du paiement de l’affiliation au club sportif, sont en règle de cotisation aux services d’assurance complémentaire de la mutualité.

  • Optique – fourniture : intervention dans l’achat de verres, lentilles et montures jusqu’à € 75
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention est accordée pour du matériel optique délivré par un opticien agréé, un pharmacien ou un ophtalmologue. On entend par fourniture optique : monture, verres correcteurs ou lentilles de contact correctrices.

Conditions d’octroi : présenter la facture de l’opticien reprenant l’honoraire perçu, le détail de la fourniture délivrée et les valeurs de dioptrie pour les verres et les lentilles, si la fourniture a été prescrite : présenter la prescription médicale établie par un médecin spécialiste en ophtalmologie reconnu par l’INAMI, l’intervention sera toutefois limitée au montant réellement supporté par le bénéficiaire après déduction du remboursement del’assurance obligatoire.

Montant de l’intervention pour les bénéficiaires jusqu’au 18ème anniversaire

– monture : une intervention de € 25,00 renouvelable tous les 4 ans est accordée pour la monture de lunettes, cette intervention est portée à € 50,00 pour la première monture.

– fourniture optique prescrite par un médecin spécialiste en ophtalmologie reconnu par l’INAMI: une intervention de € 50,00 renouvelable tous les 2 ans est accordée pour la fourniture optique.

Montant de l’intervention pour les bénéficiaires à partir du 18ème anniversaire

– monture : une intervention de € 25,00 renouvelable tous les 4 ans est accordée pour la monture de lunettes (cette intervention peut également être accordée pour toute fourniture optique non prescrite par un médecin spécialiste en ophtalmologie).

– fourniture optique prescrite par un médecin spécialiste en ophtalmologie reconnu par l’INAMI: une intervention de € 50,00 renouvelable tous les 4 ans est accordée pour la fourniture optique.

  • Optique – traitement laser ou ultrasons : intervention unique de € 200
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention unique de € 200 (€ 100 par œil) est octroyée en cas de recours à la méthode laser ou ultrasons.

Conditions d’octroi : le remboursement aura lieu sur présentation des justificatifs originaux délivrés par un médecin spécialiste agréé par l’INAMI; l’intervention sera toutefois limitée au montant réellement supporté par le bénéficiaire après déduction du remboursement de l’assurance obligatoire ou toute autre réglementation.

  • Psychologie : intervention jusqu’à maximum € 60
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention de € 10 par séance est accordée dans le coût d’un traitement psychologique auprès d’un(e) licencié(e) en psychologie. Un plafond de maximum 6 séances par année civile est fixée.

Conditions d’octroi : présenter un justificatif reprenant les honoraires perçus par le(a) licencié(e) en psychologie.

  • Pédicure : intervention jusqu’à maximum € 25
Accédez aux conditions de remboursement

Ce service accorde une seule intervention de maximum€ 5 par mois, avec un maximum de € 25 par année civile.

Conditions d’octroi : produire un reçu délivré par un(e) pédicure reconnu(e).

  • Diététique : intervention jusqu’à maximum € 40
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention de € 10 par séance (maximum 4 séances par année civile) est octroyée aux membres dans le coût du traitement diététique auprès d’un(e) diététicien(ne) diplômé(e), un médecin nutritionniste ou pour le suivi effectué par l’association Weight Watchers. Une intervention de € 25 sera également octroyée par année civile pour un bilan d’un(e) diététicien(ne) ou d’un(e) nutritionniste.

Conditions d’octroi : présenter un justificatif reprenant les honoraires perçus par le (la) diététicien(ne), le médecin nutritionniste ou par l’association Weight Watchers.

  • Médecines alternatives– visites et consultations : intervention dans les visites ou consultations de pratiques non conventionnelles jusqu’à maximum € 100
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention de € 10 est octroyée par visite ou consultation, et pour un maximum de € 100 par an et par bénéficiaire pour des pratiques non conventionnelles : l’homéopathie, l’anthroposophie, la chiropraxie, l’ostéopathie, l’acupuncture, la mésothérapie, la kinésiologie, la sophrologie et l’hippothérapie pour les patients atteints d’autisme ou d’un handicap moteur.

Conditions d’octroi :

– Remettre un reçu du prestataire de soins mentionnant l’honoraire payé et la date de prestation.

– Lorsque le prestataire de pratiques non conventionnelles a également la qualité de prestataire de soins reconnu par l’INAMI et lorsque la prestation donne droit à un remboursement en assurance obligatoire et en assurance complémentaire, le remboursement en assurance complémentaire ne peut se faire sur base de l’attestation de soins (ou d’une copie de celle-ci) émise par le prestataire en sa qualité de prestataire de soins reconnu par l’INAMI mais sur la base de la remise d’un document distinct.

– Le prestataire sera également reconnu s’il a soit soumis une copie de son diplôme et de son assurance RC professionnelle, soit apporté la preuve de son affiliation à une organisation professionnelle d’une des pratiques reprises ci-dessus. La liste de ces prestataires est arrêtée par le Conseil d’administration qui peut l’amender selon les modalités arrêtées par l’Office de contrôle des mutualités et des unions nationales de mutualités. La liste est consultable ICI.

– L’intervention ne peut être supérieure au prix payé par le bénéficiaire.

  • Médecines alternatives – médicaments : intervention dans l’achat de médicaments homéopathiques jusqu’à maximum € 75.
Accédez aux conditions de remboursement

Homéopathie :

Une intervention de 50% du prix d’achat et pour un maximum de € 75,00 par an et par bénéficiaire est accordée dans le prix des médicaments homéopathiques.

Conditions d’octroi : les médicaments homéopathiques doivent être prescrits par un docteur en médecine reconnu par l’INAMI; les médicaments doivent être délivrés par un pharmacien et répondre aux critères suivants : il doit s’agir d’une dilution de minimum 10.000 ou s’agir de préparations orales.

  • Semelles : intervention jusqu’à maximum € 10
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention de € 10 par année civile est octroyée pour une consultation chez un posturopodiste.

Conditions d’octroi : présenter un justificatif du prestataire reprenant les honoraires perçus et la prescription médicale d’un médecin reconnu par l’INAMI.

  • Soins urgents à l’étranger (MUTAS)
Comment bénéficier de ce service?

Intervention illimitée dans les frais médicaux urgents à l’étranger, assistance et rapatriement via la centrale d’alarme Mutas.

Assistance : octroi d’avis ou d’informations au niveau médical et administratif, octroi de garanties de paiement pour le rapatriement en cas d’hospitalisation, envoi de médicaments, prothèses et autres appareillages, contact avec la famille et les médecins.

Rapatriement : organisation du rapatriement médical nécessaire du malade ou du blessé, organisation du rapatriement de la dépouille mortelle.

Intervention financière : frais de transport du malade ou du blessé ainsi que ses compagnons de voyage (€ 1200 maximum), une indemnité unique de € 250 pour le déplacement d’un membre de la famille vers le lieu du décès, frais médicaux après intervention de l’assurance maladie et de d’une assurance privée (franchise de € 25 pour les soins ambulatoires), les frais pour l’utilisation du « Mortuary Brussels Airport » à Zaventem avec un maximum de € 300.

Conditions d’octroi

– Contacter Mutas dans les 48 heures qui suivent la maladie/l’accident.
– Le séjour temporaire doit avoir un caractère récréatif.
– Sont exclus les soins liés à l’exercice d’un sport ou d’un loisir qui s’accompagne d’une augmentation du risque, liés à l’exercice d’un sport rémunéré, résultant de faits de guerre, résultant d’accidents ou maladies survenues sous l’influence de drogues ou d’ivresse, résultant d’une tentative de suicide ou de la participation volontaire à un délit, lors d’une grossesse ou accouchement à partir de la 26ème semaine, les frais de traitements dans les institutions psychiatriques, appareils auditifs, prothèses dentaires, lunettes, lentilles, prothèses optiques, frais de vaccination.
– Il doit s’agir de soins médicaux urgents, non prévus ni prévisibles au moment du départ.
– La dialyse et l’oxygénothérapie sont pris en charge à la condition que le voyage n’apporte pas d’augmentation du risque.
– L’intervention est limitée aux pays suivants : les pays de l’Union Européenne hors Belgique, l’Algérie, La Bosnie-Herzégovine, la Croatie, l’Égypte, l’Islande, le Kosovo, le Liechtenstein, la Macédoine, le Maroc, le Monténégro, la Norvège, la Serbie, la Suisse, la Tunisie et la Turquie.

Conditions d’octroi

– Contacter Mutas dans les 48 heures qui suivent la maladie/l’accident. Numéro de téléphone : +32 2 272.09.00
– En cas de remboursement a posteriori, sur remise de la déclaration sur l’honneur “Soins de santé à l’étranger” dûment complétée et accompagnée de toutes les factures originales acquittées, prescriptions et rapports médicaux.

  • Vacances : Envie ou besoin de faire un break ?
Domaines de vacances?

N’hésitez pas à aller passer quelques jours dans nos domaines de vacances, ils ont été rénovés récemment et offrent des prix avantageux aux membres « Symbio ».

Il s’agit de :

  • Mont-des-Dunes (Oostduinkerke)
  • Mont-des-Pins (Bomal)
  • Neutralia (Ostende)

Les voyages à l’étranger vous tentent ?

Faites appel à notre organisateur de voyages qui travaille en étroite collaboration avec les Tour Operator renommés (TUI, Thomas Cook, Neckermann, etc…) pour vous proposer des réductions très attractives.

 

Plus d’infos sur www.mnvacances.be ou au 0800/95.180.

Soins dentaires

  • Orthodontie : intervention de max € 750 (avec accord du médecin-conseil) ou de max € 150 (sans accord du médecin-conseil)
Accédez aux conditions de remboursement

1) Une intervention de maximum € 750, complémentaire à celle de l’assurance obligatoire prévue à l’article 5 de la nomenclature des soins de santé, est accordée pour un seul traitement orthodontique. Pour ce faire, le traitement orthodontique doit avoir été accordé par le médecin-conseil et le remboursement est payable comme suit :
•    € 150,00 lors du placement de l’appareil (code 0305631);
•    € 150,00 après 6 séances (codes 305616 ou 0305653 ou 305852 ou 305896);
•    € 150,00 après 12 séances (codes 305616 ou 0305653 ou 305852 ou 305896);
•    € 150,00 après 30 séances (codes 305616 ou 0305653 ou 305852 ou 305896);
•    € 150,00 après 36 séances (codes 305616 ou 0305653 ou 305852 ou 305896).
2) Une intervention unique de €150 est accordée pour les traitements orthodontiques effectués sans l’accord du médecin-conseil, à l’issue de 6 mois de traitement.

3) Une intervention de 50% dans le coût du ticket modérateur pour les prestations attestées dans le cadre du traitement orthodontique de première intention chez les enfants de moins de 9 ans et accordées par le médecin-conseil (codes 305933 et 305955 de l’article 5 de la nomenclature des soins de santé).

Condition d’octroi : le remboursement a lieu sur base de la production des justificatifs de l’orthodontiste reconnu par l’INAMI.

  • EXTRA : assurance dentaire facultative : découvrez DENTALIS

Soins de malades

  • Prothèses capillaires (suite à un cancer) : intervention unique de € 50
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention unique de € 50 est accordée aux patients ayant subi une chimiothérapie ou une radiothérapie nécessitant le placement d’une prothèse capillaire prescrite par un médecin. L’intervention est limitée au prix payé, déduction faite du remboursement de l’assurance obligatoire.

Conditions d’octroi : sur présentation de la facture accompagnée d’un justificatif médical.

  • Accompagnement patient hospitalisé : intervention jusqu’à € 140
Accédez aux conditions de remboursement

Une indemnité journalière de € 7 (avec maximum 20 jours par année civile) est octroyée pour la présence d’un parent au chevet d’un enfant de moins de 12 ans hospitalisé ou d’un handicapé hospitalisé reconnu à plus de 66%.

Conditions d’octroi : sur présentation de la facture d’hospitalisation originale détaillant les frais de séjour pour le parent concerné.

  • Vacances pour handicapés : intervention plafonnée à € 250
Accédez aux conditions de remboursement

Une intervention est octroyée dans les séjours de vacances spécialement organisés pour handicapés physiques ou mentaux à plus de 66% par un organisme possédant une certaine spécialisation en la matière, disposant d’un encadrement adéquat et reconnu par le ministère compétent. L’intervention est plafonnée à € 250 par année civile.

Conditions d’octroi : présenter l’attestation prévue à cet effet dûment complétée par l’organisateur du séjour.

Séniors

  • Location et vente de matériel médical  : lit médicalisé, canne, cadre de marche, fauteuil releveur, voiturette, etc.
Informations

Le matériel peut être retiré au siège ou dans l’agence Symbio de votre choix. Moyennant des frais de déplacement, ce matériel peut également être livré à domicile.

Plus d’infos : 02/743.16.98 ou info@symbio.be

  • Télévigilance : Bénéficiez 24h/24 et 7j/7 d’un secours à domicile en cas d’urgence ou de détresse (tout compris)
Informations

Imaginez un instant avoir en permanence un bouton de secours à portée de main… Un bouton relié à un discret collier qui se porte en toutes circonstances, même sous la douche car celui-ci est résistant à l’eau ! C’est ce qu’on appelle la télévigilance.

Plus d’infos : 02/743.16.98 ou info@symbio.be

Service social

  • Coordination de soins et de services à domicile
Informations

Orientation vers une organisation adaptée aux besoins de l’affilié (livraison de repas à domicile, aide familiale, etc…) par l’ASBL Solidariteit voor het gezin.

Plus d’infos au 02/743.16.99.

Nous travaillons également en partenariat avec la société « @ Your Services » qui, dans le cadre de titres-services, propose ses services d’aide à domicile tels que nettoyage, lavage de vitres, préparation de repas, courses de proximité, repassage à domicile ou dans leurs ateliers.

Plus d’infos au 02/372 92 99.

  • Cures de convalescence : intervention de € 15 par nuit
Accédez aux conditions de remboursement

Ce service alloue une intervention de € 15 par nuit pour les séjours de convalescence aux membres effectifs ainsi qu’à leurs personnes à charge qui sont affaiblis consécutivement à une hospitalisation.

Conditions d’octroi : présenter un certificat médical circonstancié; la durée du séjour est de minimum 7 et de maximum 14 nuits (possibilité de prolongation jusqu’à 21 jours) sur base d’un certificat médical circonstancié; une seule cure par affection et par an est octroyée par bénéficiaire; la cure doit débuter dans les 15 jours qui suivent la fin de l’hospitalisation; le service médical de la mutualité doit marquer son accord quant à la nécessité et la durée de la cure de convalescence (l’accord est donné pour toutes les maladies entraînant un degré de dépendance s’il y a présence de trois critères d’aides partielle et/ou un critère de dépendance complète pour les actes de la vie de tous les jours : s’habiller, se déplacer, aller aux toilettes, se laver, orientation).

  • Assistance sociale
Informations

Le service social vise à offrir à chaque membre qui en fait la demande, une aide sociale et psychosociale destinée à surmonter ou à améliorer les situations critiques qui entravent son épanouissement.

Ce service offre les avantages suivants :

– Accueil, écoute et recherche des solutions les plus appropriées face aux difficultés de la vie.

– Information des droits et obligations et conseils en matière de législation propre à l’assurance maladie invalidité mais également à la législation sociale en général.

– Aide dans les démarches administratives quelles qu’elles soient.

Conditions d’octroi : Ce service est accessible à tous les membres qui en font la demande, sans participation financière autre que le paiement de la cotisation relative à ce service. Etant précisé que le service presté par la personne ou l’organisme vers lesquels le bénéficiaire est éventuellement dirigé, est quant à lui à charge exclusive dudit bénéficiaire.

  • Service juridique
  • Soutien psychologique
  • Prêts étudiants : prêt de maximum € 370
Informations

Un prêt de maximum € 370, sans intérêts, est accordé aux étudiants de l’enseignement post-secondaire dans le cadre de la sécurité sociale (soins de santé, acomptes aux hôpitaux).
Le prêt est remboursable en maximum 10 mensualités. Les frais de dossier fixés à 1% du montant emprunté seront facturés en supplément lors du premier remboursement.
Le demandeur doit compléter et signer un formulaire “demande de prêt”. Cette demande doit être accompagnée de pièces justificatives.
Le montant du prêt sollicité par le demandeur est accordé systématiquement dans la limite des ressources disponibles et pour autant qu’il ne dépasse pas le montant maximum autorisé ou le montant effectivement payé par ce dernier.
Condition d’octroi : le revenu mensuel brut ne peut excéder le revenu minimum mensuel moyen énoncé dans la convention collective de travail n°43 du 2 mai 1988. Le paiement est effectué exclusivement au titulaire cotisant.

  • Prêts sociaux : prêt de maximum € 750
Informations

Un prêt de maximum € 750, sans intérêts, est accordé exclusivement  dans le cadre de la “sécurité sociale” (soins de santé, acomptes aux hôpitaux et cliniques, incapacité de travail, veuves et veufs dans l’attente de la régularisation du dossier “pension”).
Le prêt est remboursable en maximum 10 mensualités. Les frais de dossier fixés à 1% du montant emprunté seront facturés en supplément lors du premier remboursement.
Le demandeur doit compléter et signer un formulaire “demande de prêt”. Cette demande doit être accompagnée de pièces justificatives.
Le montant du prêt sollicité par le demandeur est accordé systématiquement dans la limite des ressources disponibles et pour autant qu’il ne dépasse pas le montant maximum autorisé ou le montant effectivement payé par ce dernier.
Condition d’octroi : le revenu mensuel brut ne peut excéder le revenu minimum mensuel moyen énoncé dans la convention collective de travail n°43 du 2 mai 1988.

  • Avances invalides : avance de maximum € 370
Informations

Une avance de maximum € 370, sans intérêts, est accordée aux personnes reconnues invalides. Le prêt est remboursable en maximum 10 mensualités. L’avance sera récupérée sur le paiement des indemnités d’invalidité. Les frais de dossier fixés à 1% du montant emprunté seront facturés en supplément lors du premier remboursement.

Conditions d’octroi : le revenu mensuel brut ne peut excéder le revenu minimum mensuel moyen énoncé dans la convention collective de travail n°43 du 2 mai 1988.

  • Fonds social : intervention financière
Informations

Le fonds social vise à octroyer une intervention financière aux bénéficiaires qui sont confrontés à des frais en conséquence de leur état de santé, d’un traitement médical ou de soins.

Conditions d’octroi :

Entrent en considération pour une intervention :

– des frais en conséquence de l’état de santé, d’un traitement médical ou de soins;

– qui ne peuvent pas faire l’objet d’une intervention dans le cadre de l’assurance soins ou de la loi relative au maximum à facturer dans l’assurance soins de santé;

– après déduction de l’intervention payée ou encore à payer par l’assurance obligatoire soins de santé et indemnités, l’assurance accidents de travail, le fonds des maladies professionnelles et de toute autre indemnité sur la base d’une affiliation légalement obligatoire auprès d’une assurance, caisse, fonds, organisme ou institution;

– qui ont été encourus durant la période de 12 mois précédent la demande d’intervention;

– le montant des cotisations mutualistes personnelles pour une année civile au maximum.

Les frais pour traitement médical ou soins entrent uniquement en considération à condition que la nécessité médicale du traitement ou des soins puissent être démontrée au moyen d’une attestation du médecin spécialiste traitant. En cas d’hospitalisation, les suppléments qui sont dus en raison du choix pour un séjour dans une chambre à un lit n’entrent pas en ligne de compte.

Intervention :

L’intervention prévue dans ce service est limitée à un maximum de € 150 par dossier (et à un maximum de € 500 par année civile). On entend par “dossier” au sens du présent article : tous les frais qui sont la conséquence d’un même état de santé, d’un même traitement ou des mêmes soins. Dès que les frais se rapportent ou sont la conséquence d’un nouvel état de santé, d’un nouveau traitement médical ou de nouveaux soins, un nouveau dossier est ouvert.

Pièces justificatives :

L’intervention est octroyée sur présentation d’une demande par le bénéficiaire et de factures (ou notes de frais) qui attestent desdits faits.