Vérifiez bien le détail des frais à votre charge

Dans les deux mois qui suivent votre sortie d’hôpital, vous recevrez la facture reprenant le montant global à votre charge. Il s’agit d’un modèle de facture standard, avec des rubriques bien précises. Elle reprend les montants à votre charge, sur la base du système du tiers-payant. Vérifiez-la soigneusement et n’hésitez pas à vous informer auprès de Symbio en cas d’anomalie.

La facture

En règle générale, vous ne recevez qu’une seule facture globale. Tous les hôpitaux doivent obligatoirement utiliser le même modèle de facture, reprenant les éléments suivants :

1. Frais de séjour : quote-part personnelle et suppléments à charge du patient.
2. Pharmacie : quote-part personnelle pour les médicaments remboursables et les montants des produits non remboursables.
3. Honoraires médicaux et paramédicaux.
4. Les frais d’implants, prothèses, etc.
5. Les frais divers (téléphone, télévision, boissons, etc).
6. Frais de transport.

De plus, votre facture comporte plusieurs colonnes :

– à charge de la mutualité (ou OA) : cette zone reprend les montants des prestations remboursables qui ont été facturées à la mutualité.

– à charge du patient : une distinction est faite entre votre quote-part personnelle (montant légal) et les suppléments ou autres montants. L’addition de ces 2 colonnes correspond au total des frais facturés au patient.

Attention :

  • Ne payez jamais de suppléments d’honoraires qui vous seraient facturés en direct par des médecins.
  • Vous devez absolument refuser ce type de facture et demander que ces suppléments soient repris dans la facture globale de l’hôpital.

Le tiers-payant

Tous les établissements hospitaliers ont l’obligation de pratiquer le système du tiers-payant. En pratique, l’hôpital vous facture la quote-part du coût de votre hospitalisation, et réclame directement à votre mutualité le montant pris en charge par l’assurance maladie-invalidité. L’hôpital sait à quelle mutualité il doit facturer grâce à votre carte d’identité ou votre carte ISI+.

Si vous êtes hospitalisé(e) et que vous n’êtes pas en ordre d’assurance obligatoire, la note de votre hospitalisation risque d’être très élevée !

Les délais légaux

L’hôpital doit vous envoyer sa facture au plus tard dans les deux mois qui suivent la fin du mois au cours duquel vous avez été hospitalisé(e). Vous disposez d’un délai de 30 jours pour régler le montant dû.

Le maximum à facturer

En fonction de votre statut social ou du niveau de vos revenus, vous pouvez bénéficier du maximum à facturer (ou MAF). Ce système a pour but d’éviter que vous n’ayez à régler des dépenses de santé insupportables pour votre budget. Si vous bénéficiez du MAF, Symbio tient les comptes des dépenses de santé qui ont été à votre charge et vous rembourse ce que vous avez payé en trop dès que le plafond fixé est atteint.

Bon à savoir
  • Contrôlez attentivement votre facture d’hôpital avant de payer. N’hésitez pas à demander des explications concernant les montants facturés. Si vous découvrez une erreur ou une anomalie dans votre facture, faites-en part par écrit en indiquant que vous suspendez le paiement en attendant une rectification ou un complément d’information. Pour toute question relative à votre facture, n’hésitez pas à nous contacter.
  • Ne payez jamais d’acompte à un médecin, ni de suppléments d’honoraires en dehors de la facture globale de l’hôpital.
  • Réglez de préférence par versement ou par virement et conservez l’original de la facture acquittée.
  • Si vous êtes couvert par l’assurance hospitalisation Symbio, transmettez-nous l’original de la facture pour obtenir le remboursement (nous vous conseillons d’en conserver une copie), accompagné de la demande d’intervention dans les frais comportant le certificat médical à faire compléter par votre médecin. N’oubliez pas que, dans certains cas, les frais se rapportant à l’hospitalisation, 1 mois avant et 3 mois après celle-ci, sont également remboursés.