La législation belge accorde à certaines catégories de personnes la possibilité de bénéficier de l’intervention majorée, ce qui leur permet d’obtenir de meilleurs remboursements pour leurs soins de santé.

Que ce soit en raison d’un handicap ou d’une situation financière difficile, toute personne qui pense remplir les conditions d’octroi de l’intervention majorée peut en faire la demande auprès de Symbio.

Il existe 2 types d’intervention majorée, chacun destiné à un public particulier :

  • L’intervention majorée sans contrôle des revenus, pour les personnes bénéficiant d’une aide du CPAS, de la GRAPA ou d’une allocation pour personne handicapée et pour les orphelins.
  • L’intervention majorée avec contrôle des revenus(ancien statut VIPO) pour :
    • les veufs ;
    • les invalides ;
    • les pensionnés ;
    • les chômeurs complets indemnisés depuis plus d’un an ;
    • les familles monoparentales ;
    • les agents des services publics en disponibilité depuis plus d’un an ;
    • les personnes reconnues handicapées ne bénéficiant pas d’une allocation ;
    • les ménages bénéficiant de faibles revenus.

Comment savoir si vous bénéficiez déjà de l’intervention majorée ?

Rien de plus simple, c’est indiqué sur vos vignettes :
si le code CT1 se termine par « 1 », vous avez droit à l’intervention majorée. S’il se termine pas « 0 », vous n’y avez pas droit.

Pourquoi demander l’intervention majorée ?

L’intervention majorée a pour but premier de permettre à des personnes en difficulté d’obtenir de meilleurs remboursements de leurs soins de santé. Elle donne également droit au tiers-payant et à divers avantages (réduction sur les abonnements STIB et SNCB, exonérations de taxe, etc.).