Vos indemnités d’incapacité de travail sont calculées en fonction du salaire brut ou de l’allocation de chômage dont vous bénéficiez au moment où vous tombez malade.

Les feuilles de renseignements nous permettront d’obtenir toutes les informations nécessaires pour le calcul de vos indemnités.

La première année de maladie

En tant que salarié, vous serez indemnisé à raison de 60 % de votre salaire brut plafonné. Un précompte professionnel de 11,11 % sera retenu sur vos indemnités.

Si vous êtes chômeur, durant les six premiers mois d’incapacité votre indemnité correspondra au montant de votre allocation de chômage (sauf si le montant de l’allocation de chômage est supérieur au montant calculé à 60% de votre rémunération perdue pour le chômage).

A partir du 7ème mois d’incapacité, si votre indemnité calculée sur base de votre salaire ou de votre allocation de chômage est inférieure aux plafonds des minimas, vous bénéficierez d’une indemnité « minimum vital » basée sur votre situation familiale.

Si vous êtes indépendant, l’indemnité est forfaitaire et dépend de votre situation familiale.

Si vous désirez connaître les montants minimums et maximums pris en considération lors du calcul des indemnités, ou souhaitez être informé des forfaits pour indépendants, cliquez ici.

A partir de la deuxième année de maladie

Après une année d’incapacité de travail, vous obtiendrez le statut d’invalide et vos indemnités seront calculées en fonction de votre situation familiale :

  • 65 % si vous êtes considéré comme chef de ménage ;
  • 55 % en tant qu’isolé ;
  • 40 % si vous êtes cohabitant.

 

Bon à savoir

Outre le calcul des indemnités, le statut d’invalide implique quelques changements :

  • La reconnaissance médicale par le Conseil Médical de l’Invalidité sur base d’une proposition de notre médecin-conseil.
  • La possibilité de bénéficier de l’intervention majorée et des avantages associés (réduction sur les abonnements de transports publics, etc.) si les revenus de votre ménage ne dépassent pas le plafond de revenus.
  • L’exonération de la taxe de Bruxelles-Capitale.