Avant tout, faites parvenir votre certificat médical à votre employeur dans les délais prévus par votre règlement de travail. Si vous êtes chômeur, vous devez en informer votre caisse de chômage en reprenant l’information sur votre carte de contrôle.

Selon votre situation professionnelle, envoyez-nous votre certificat médical en respectant les délais suivants :

Malade en 2016 ? Attention, les règles ont changé !

Employés 28 jours
Ouvriers 14 jours
Chômeurs 48 heures
Indépendants 28 jours
Prolongation 48 heures
Rechute* 48 heures
* Par rechute, il y a lieu d’entendre toute nouvelle incapacité déclarée dans les 14 jours (en incapacité primaire) ou les 3 mois (en invalidité) qui suivent la fin de l’incapacité précédente.

En cas de doute, nous vous conseillons de nous faire parvenir le certificat médical endéans les 48 heures.

Bon à savoir

 

  • Le certificat médical à nous faire parvenir doit être un original et un diagnostic doit être mentionné. Celui-ci ne peut être réceptionné que par le Médecin-Conseil ou son délégué mandataire. Ne le déposez donc jamais dans l’une de nos boîtes aux lettres ou dans une agence autre que celle de l’Avenue de Tervueren. Attention, depuis le 01/01/2016, le certificat médical doit obligatoirement mentionner une date de fin probable d’incapacité !
  • Si vous êtes déjà en incapacité de travail, veuillez faire parvenir au médecin-conseil de votre mutualité vos certificats médicaux de prolongation mentionnant une date de fin afin que nous puissions mettre votre dossier à jour selon la nouvelle réglementation.
  • En cas de déclaration tardive, nous serons tenus d’appliquer une sanction de 10 % sur vos indemnités et ce pendant toute la période de retard.