Vous êtes enceinte ou vous venez d’accoucher ? Félicitations !

Afin de profiter pleinement de ces moments privilégiés avec votre enfant, l’INAMI prévoit un congé de maternité et ce, que vous soyez salariée, chômeuse ou indépendante. La durée de votre repos de maternité ainsi que les indemnités reçues seront calculées en fonction de votre statut.

Si vous êtes salariée ou chômeuse, vous avez droit à un repos de maternité de maximum 15 semaines (19 semaines en cas de naissance multiple) qui se divisent comme suit :

Naissance unique Naissance multiple
Repos prénatal obligatoire 1 semaine 1 semaine
Repos postnatal obligatoire 9 semaines 9 semaines
Repos facultatif (qui peut être pris avant le repos prénatal obligatoireou après le repos postnatal obligatoire)
5 semaines 7 semaines
Repos postnatal facultatif / 2 semaines
Vous percevrez une indemnité de 82 % de votre salaire brut non plafonné les 30 premiers jours (79,5 % si vous êtes chômeuse) et 75 % de votre salaire brut plafonné pour le solde de votre repos de maternité.


Si vous êtes indépendante
, votre repos de maternité pourra durer maximum 8 semaines (9 semaines en cas de naissance multiple). Ce repos se compose de :

Naissance unique Naissance multiple
Repos prénatal obligatoire 1 semaine 1 semaine
Repos postnatal obligatoire 2 semaines 2 semaines
Repos facultatif (qui peut être pris dans les 21 semaines qui suivent la naissance) 5 semaines 6 semaines
En ce qui concerne le paiement, vous bénéficierez d’une indemnité hebdomadaire de € 440.50 qui sera payée de
façon suivante :
  • les 3 semaines obligatoires vous seront payées à la fin de celles-ci,
  • les 5 semaines facultatives (ou 6 semaines en cas de naissance multiple) seront indemnisées à la fin de la période de votre repos de maternité.

Le délai de votre repos peut-il être prolongé ?

Si vous avez été en incapacité de travail pendant l’entièreté de votre repos prénatal, vous avez le droit de demander une semaine supplémentaire de repos postnatal. Celle-ci vous sera octroyée simplement sur base d’un écrit dont une copie devra être envoyée à votre employeur.

En cas d’hospitalisation de votre enfant pour une durée de plus de 8 jours consécutifs dès la naissance, nous pourrons prolonger votre repos de maternité du nombre de jours d’hospitalisation de votre enfant supérieurs aux 7 premiers jours.  Il vous suffira de nous faire parvenir une attestation de l’hôpital mentionnant la durée d’hospitalisation.
Exemple : vous accouchez le 01/10/2012 et votre enfant reste hospitalisé jusqu’au 10/10/2012. Votre congé de maternité pourra être prolongé de 3 jours ; les 7 premiers jours d’hospitalisation n’étant pas pris en considération.

Si vous êtes indépendante, vous avez également droit à une prolongation de votre repos de maternité si votre enfant est hospitalisé plus de 8 jours consécutifs. La prolongation sera équivalente au nombre de semaines complètes qu’aura duré l’hospitalisation au-delà des 7 premiers jours.
Exemple : vous accouchez le 01/10/2012 et votre enfant reste hospitalisé jusqu’au 15/10/2012. Votre repos de maternité sera prolongé d’une semaine, les 7 premiers jours d’hospitalisation n’étant pas pris en considération.

Quelles sont les modalités à accomplir ?

Avant l’accouchement, vous devez nous faire parvenir un certificat médical mentionnant la date de début du repos de maternité ainsi que la date présumée d’accouchement. Nous devrons également obtenir la feuille de renseignements.
Si vous êtes indépendante, retournez-nous le document “Congé de maternité pour indépendant : demande d’octroi de l’allocation forfaitaire” dûment complété et signé.

Après la naissance de votre enfant, afin d’obtenir votre indemnité de grossesse,  il vous suffira de nous faire parvenir l’attestation délivrée par l’administration communale lors de l’inscription de l’enfant. Cette attestation nous permettra également d’inscrire votre enfant auprès de Symbio. Pour plus de renseignements, cliquez ici.